L'Art Déco à Saint-Quentin

À l'issue de la Première Guerre Mondiale, la ville, occupée d'août 1914 à septembre 1918 par l'armée allemande et située sur le tracé de la ligne Hindenburg, est détruite à près de 70%.

Durant les années 1920, la cité est reconstruite. Aux côtés des restaurations et reconstructions à l'identique, et des réalisations néo-classiques, néo-gothiques ou régionalistes, émerge à partir de 192-1924 le style Art Déco, appliqué principalement aux habitations d'une clientèle aisée, aux commerces et certains édifices publics.

En 1925, l'organisation à Paris de l'Exposition internationale des Arts décoratifs marque un véritable tournant. Les architectes les "plus classiques" de la ville infléchissent leur pratique, gagnés par ce nouvel art de vivre des Années folles, tandis que le nouveau style est popularisé par l'exposition, la publicité, les revues d'architecture...

Rompant avec l'Art Nouveau, ce courant artistique prône le retour à la tradition classique, mêlé d'influences aussi variées que le cubisme, l'Antiquité, les arts d'Afrique et d'Orient.

Les corbeilles et vasques, la rose stylisée de Paul Iribe ou encore le motif Oasis du ferronnier d'art Edgar Brandt serviront de modèles à nombre d'architectes et d'artisans de l'entre-deux-guerres.

De la mosaïque à la ferronnerie d'art, des sculptures de pierre aux moulages en béton, en passant par l'art du vitrail et l'ébénisterie, les éléments Art Déco sont omniprésents, plus ou moins affirmés, suivant l'audace des architectes et de leurs clients.

Images

Informations

Coordonnées

L'Art Déco à Saint-Quentin 3 rue Emile Zola 02100 ST QUENTIN FRANCE

+33 3 23 67 05 00

Animaux acceptés
  • Animaux acceptés -

Localisation